Avec ce portrait croisé de Nina Simone et James Baldwin, deux artistes noir·res américain·es majeur·es du XXe siècle, David Lescot donne la parole à deux héros de la lutte pour les droits civiques.

Dans une première partie, intitulée Baldwin-Avedon : entretiens imaginaires, Kevin Keiss et Élise Vigier imaginent les échanges que le photographe et l’écrivain ont pu avoir. Dans une deuxième partie, David Lescot retrace la vie de la pianiste et chanteuse Nina Simone, en donnant la réplique à Ludmilla Dabo. 

Du 19 au 22 novembre au Théâtre de la Croix-Rousse, place Joannès Ambre-Lyon 4 / www.croix-rousse.com 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.