C’est après une rupture amoureuse difficile que Tristan Lopin a début l’écriture de son one man show Dépendance affective.

L’humoriste parisien qui s’est fait connaître grâce à une série de vidéos en ligne n’en finit plus de faire le tour des salles de France, toujours avec le même succès. Il aborde dans son spectacle, intitulé Dépendance affective, les problématiques d’un jeune gay urbain en quête d’amour et de sens.

Du 29 au 30 janvier au KFT, 15 boulevard Gabriel Cousin-Saint-Galmier / www.le-kft.com

Le 20 février à la Bourse du Travail, 205 place Guichard-Lyon / www.bourse-du-travail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.