La journée du 8 mars nous offre l’opportunité de faire le bilan de la situation des femmes dans le monde, de l’éventuelle avancée ou recul de leurs droits, et de pointer du doigt le manque de protection rencontré par les femmes victimes de violences. Tour d’horizon des initiatives militantes et municipales à Lyon et Saint-Étienne.

À Saint-Étienne différents événements mettront les femmes à l’honneur notamment avec la représentation de Par les fenêtres où des femmes d’ouvriers racontent après la mort de leurs maris, leur combat pour la vérité et leur survie dans une société où parité et égalité des classes ne sont qu’utopies. Deux jours plus tard sera projetée à la Cinémathèque Les Conquérantes de Petra Volpe, une comédie instructive sur le droit de vote des femmes en Suisse en 1971. L’association sportive ASPTT organisera à nouveau une course pour l’égalité le 6 mars. En 2019, celle-ci avait rassemblé plus de 300 participant·es. 

À Lyon, le Collectif Droits des Femmes 69 nous invite à marcher afin de signifier l’importance de notre présence dans l’espace public et que le plus grand nombre prenne la mesure du combat contre la pauvreté des femmes et les violences qu’elles subissent. Du côté de la municipalité, la ville de Lyon profitera de la journée du 8 mars pour mettre l’accent sur la place des femmes dans les milieux culturels et artistiques. Un programme téléchargeable sur le site de la ville recense plus de 70 événements qui se dérouleront durant la première quinzaine de mars. Parmi ces événements, l’on se rendra au Nid de Poule (du 4 au 8 mars) à la représentation de Beauté Fatale. Inspiré de l’essai de Mona Chollet, cinq comédiennes témoigneront sur scène de leur relation à la beauté et à ses injonctions. 

Le 6 mars aura lieu une projection du documentaire Mon nom est clitoris dans lequel des femmes racontent le parcours de leur sexualité. Le lendemain, les archives municipales de la ville organisent la lecture à deux voix de vies de Lyonnaises grâce à des documents datant de différentes époques. Au café-théâtre le Rikiki (tenu par des femmes), la programmation dévoile 10 spectacles et autant d’histoires au féminin. À la mairie du 1er arrondissement, une exposition de photographies, intitulée Entre les nuits, met en lumière la condition de femmes précarisées et invisibilisées : les femmes sans-abris. Et le 10 mars, nous nous rendrons à l’Hôtel de Ville pour suivre un atelier d’auto-défense gratuit. Enfin, le 26 mars, la Villa Gillet reçoit des écrivaines, dont Camille Laurens (qui publie son dernier roman Fille chez Gallimard le 9 mars), des philosophes et des chercheuses pour débattre de l’égalité femmes-hommes, du féminisme, du genre et des sexualités. 

 

À Saint-Étienne :
· Courons pour l’égalité, le 6 mars à l’ASPTT, 28 rue de Michard-Saint-Étienne / 04.77.74.72.28 www.saint-etienne.asptt.com

· Par les fenêtres, le 8 mars au Musée de la Mine, 3 boulevard Franchet d’Esperey-Saint-Étienne / 04.77.43.83.23 www.musee-mine.saint-etienne.fr
· Les Conquérantes, le 10 mars à la Cinémathèque de Saint-Étienne, 20-24 rue Jo Gouttebarge-Saint-Étienne / 04.77.43.09.95 www.cinematheque.saint-etienne.fr

À Lyon :
· Beauté Fatale, du 4 au 8 mars au Nid de Poule, 17 rue Royale-Lyon 1 / 04.78.08.13.22 www.leniddepoule.com

· Mon nom est clitoris, le 6 mars à la Bibliothèque municipale de la Part-Dieu, 30 boulevard Vivier-Merle-Lyon 3 / 04.78.62.18.00 www.bm-lyon.fr
· Histoires de Lyonnaises, le 7 mars aux Archives municipales de Lyon, 1 place des Archives-Lyon 2 / 04.78.92.32.50 www.archives-lyon.fr
· Festival Histoires de femmes, du 7 au 14 mars au Rikiki, 11 rue de l’Annonciade-Lyon 1 / 04.78.39.41.44 www.aurikiki.com
· Marche du 8 mars, départ à 15h Place Bellecour-Lyon 2  
· Entre les nuits, du 10 au 12 mars à la Mairie du 1er, 2 place Sathonay-Lyon 1 / 04.72.98.54.04 www.mairie1.lyon.fr

· Générations féministes, le 26 mars à la Villa Gillet, 25 rue Chazière-Lyon 4 / 04.78.27.02.48 www.villagillet.net
Programme complet : www.lyon.fr

 

© Sarah Fouassier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.