Avec Suzy Storck, Magali Mougel signe une pièce dans laquelle l’héroïne, prisonnière de la vie domestique, décide de se rebeller. 

L’autrice Magali Mougel, formée au département écriture dramatique de l’ENSATT à Lyon, propose avec Suzy Storck une pièce sur l’emprisonnement des femmes dans la vie domestique dont la structure rappelle les tragédies antiques, mise en scène par Simon Delétang. Accablée par une vie de couple, une vie de famille et des tâches ménagères abrutissantes, l’héroïne finit par faire exploser les carcans qui l’étouffent.

Du 8 au 18 octobre 2020 aux Célestins, 4 rue Charles Dullin-Lyon 2 / www.theatredescelestins.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.