Ancien sportif de haut niveau ayant longtemps vécu son homosexualité dans le silence et la douleur, Ouissem Belgacem décide de dénoncer l’homophobie qui gangrène le milieu sportif dans un récit autobiographique, Adieu ma honte.

dans une banlieue d’Aix-en-Provence, Ouissem Belgacem est prédestiné à une carrière de footballeur professionnel. Mais il réalise très jeune sa différence et son attirance pour les garçons. S’ensuivent vingt ans de mensonge et de négation de soi. Au fil des lignes nous découvrons que ce choix n’est autre que la conséquence d’un milieu sportif hostile à l’homosexualité et où l’hétéronormativité est une dictature. Sortir du placard reviendrait à signer son arrêt de mort et aucun joueur ne se risquerait sur ce terrain. L’auteur raconte comment pendant des années il a performé son hétérosexualité jusqu’à intérioriser son homophobie et l’exercer à l’encontre de ses semblables. À dix-neuf ans, l’homophobie le pousse cependant à renoncer à son rêve. Mais après la honte de l’homosexualité et de l’échec, vient le parcours de la reconstruction et la fierté d’être homosexuel et musulman.

En plus de revenir sur un parcours singulier et bouleversant, ce livre a pour force de nous faire explorer de l’intérieur ce microcosme qu’est le milieu du foot. Car si les questions de l’orientation sexuelle et de genre ont investi beaucoup de milieux, le sport reste un terrain fermé et hostile à ces sujets. L’auteur rappelle que le seul homosexuel en activité à avoir fait son coming-out est Justin Fashanu en 1990, qui a fini par se suicider à cause du rejet de ses pairs.

En France aujourd’hui, la Fédération française de football autorise les arbitres à arrêter le match en cas de cris racistes, mais pas lorsqu’il s’agit de propos homophobes. La prise de conscience est urgente et un travail immense d’éducation sur la tolérance est à faire, car ce rejet envers la communauté LGBT+ est une violence intolérable dans tous les domaines. 

Ouissem Belgacem

Adieu ma honte de Ouissem Belgacem et Éléonore Gurrey (Fayard). En librairies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.