Cœur romantique, cœur démodé,
Cette année, pour les fêtes de fin d’année,
Offre-toi du tragique, du toupet,
Et qu’à profusion, tu fasses en cadeau des déclarations.

Sans détour, va-t’en dire à cette belle d’une nuit d’été,
Toujours, toujours trop occupée,
Qu’elle n’a pas son pareil pour se faire désirer.

À cette amoureuse démultipliée,
Que tu ne peux te résoudre à la modernité,
Et que, des autres, tu es jalouse à crever.

Quant à l’amour qui s’en est allé,
Qu’il sache d’ores et déjà qu’au matin de la nativité,
Il sera pardonné.

De l’audace, cœur désuet, de l’audace,
La pudeur est ennui.
Hélas, il se dit que ce temps pour toi n’a pas de place,
Eh bien qu’importe et tant pis,
Au moins ce sera dit, tu auras osé.
Et pense aux économies que tu auras réalisé,
Avant que n’advienne la nouvelle année.

 

© illustration : Isabelle Valera

Trackbacks/Pingbacks

  1.  Poésie : Joyeuses fêtes l Toulouse Gay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.