À l’heure où de nombreuses œuvres sont adaptées en série, Julie Deliquet, elle, fait chemin inverse. Huit heures ne font pas un jour, série télévisée de R.W. Fassbinder en cinq épisodes, devient une pièce de théâtre au sein de laquelle lutte sociale et résistance contre le patronat dans l’Allemagne des années 70 sont montrées à travers un optimisme qui parle de solidarité, de pacifisme et de courage. 

Du 19 au 23 janvier 2022 au Théâtre des Célestins, 4 rue Charles Dullin-Lyon 2. Et du 2 au 4 février 2022 à la MC2, 4 rue Paul Claudel-Grenoble.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.