La sculptrice sud-africaine Mary Sibande puise dans son histoire familiale pour rendre compte de l’histoire des femmes dans son pays. Ainsi, elle a inventé un personnage récurrent, Sophie, une sorte d’alter ego présenté en tenue de domestique noire du temps de l’apartheid, les femmes de la famille de Sibande ayant longtemps été employées de maison auprès de familles blanches. Mais à l’instar de Cendrillon, Sophie troque peu à peu sa tenue de travail avec une robe de bal, bien que cette transformation n’est rien d’un conte de fée. 

Du 11 février au 10 juillet 2022 au MAC, 81 quai Charles de Gaulle-Lyon 6.

Un Réponse à “Mary Sibande, sculptrice sud-africaine, au MAC de Lyon”

  1. BLANC LEFORT

    J’ai vu la « Ventriloque rouge » de Marie SIBANDE, et j’ai été très impressionnée par la force de cette sculpture,avec ses tissus travaillés, dans un contexte théâtral avec les chiens.
    J’aurais beaucoup aimé voir d’autres sculptures de cette personne, et je suis restée sur ma faim avec cette seule oeuvre au Musée d’art contemporain de la cité internationale à LYON.
    Est-ce qu’il y aura d’autres expositions sur ces oeuvres à LYON ou ailleurs en France ?
    Existe-t-il aussi des ouvrages sur son travail et ses oeuvres ?
    En vous remerciant pour vos réponses,
    Bien cordialement,
    F.Blanc-Lefort

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.