Les Chroniques de San Francisco adaptées au théâtre

Ecrit par & déposé en vertu de Culture, Théâtre et danse, Theatre et danse actu.

D’avril à juillet, Jonathan Peronny présente au Lavoir public un travail de création théâtrale autour des Chroniques de San Francisco d’Armistead Maupin. Tout d’abord publiées sous forme de feuilleton dans le quotidien San Francisco Chronicle, puis regroupées en six volumes, les Chroniques de San Francisco constituent sans conteste un classique de la littérature gay américaine…

Lire la suite…

Herculine Barbin : Foucault contre le « vrai sexe »

Ecrit par & déposé en vertu de Culture, Littérature, Littérature actu.

Hermaphrodite endormi - c. Marie-Lan Nguyen

Les éditions Gallimard rééditent les Mémoires d’Herculine Barbin, commentées par Michel Foucault et assorties d’une postface d’Éric Fassin. «Dans ce vaste univers, où toutes les douleurs ont place, tu y chercheras en vain un coin pour y abriter la tienne», se lamente dans les années 1860 Herculine Barbin. «Elle y fait tache. Elle renverse toutes…

Lire la suite…

Les Revenants, mis en scène par Thomas Ostermeier, aux Célestins

Ecrit par & déposé en vertu de Culture, Théâtre et danse.

Le metteur en scène allemand Thomas Ostermeier revient cette année encore à Lyon avec une pièce d’Ibsen (Les Revenants), accompagné cette fois d’une troupe française pour incarner les personnages de l’auteur norvégien. Aussi sûrement que David Pujadas lance un sujet sur la rentrée des classes à la fin du mois d’août, Ostermeier revient désormais chaque…

Lire la suite…

L’érotisme au festival Super Eros, une affaire de femmes

Ecrit par & déposé en vertu de Culture, Théâtre et danse.

La quatrième édition du festival Super Eros met l’érotisme à l’honneur mais semble avoir manqué le tournant queer. La part belle est néanmoins faite aux femmes, sur scène et en coulisses.   En découvrant la programmation du festival Super Eros, le nombre important de femmes surprend, tant le spectacle vivant nous a habitués à reproduire…

Lire la suite…

« Trois décennies d’amour cerné » aux Subsistances

Ecrit par & déposé en vertu de Culture, Théâtre et danse.

Avec Trois décennies d’amour cerné et Les Yeux ouverts, Thomas Lebrun explore comment le sida a modifié notre rapport aux autres et à la sexualité.   En 2004, Larry Kramer, fondateur d’Act Up New York et auteur de The Normal Heart, l’une des premières pièces du théâtre gay américain sur le sida, déplorait l’absence d’intérêt que…

Lire la suite…

Olivier Dubois présente « Tragédie » à la Maison de la Danse

Ecrit par & déposé en vertu de Culture, Théâtre et danse.

  Autant évacuer tout de suite la question qui risque fort de lasser par sa récurrence : oui, les dix-huit interprètes de Tragédie d’Olivier Dubois sont nus sur le plateau durant toute la représentation. Et non, il ne s’agit pas là d’une concession à un quelconque effet de mode qui toucherait la danse contemporaine ni même…

Lire la suite…

« Cinelandia » d’Alfredo Arias : don’t cry for me, Argentina…

Ecrit par & déposé en vertu de Culture, Théâtre et danse.

Avec Cinelandia, Alfredo Arias rend hommage à trente années de cinéma argentin, de la fin des années 1930 jusqu’en 1968.   Aidé de René de Ceccatty pour l’écriture des textes, le dramaturge né à Buenos Aires convoque sur le plateau les fantômes de trois actrices et d’un acteur emblématique de la production cinématographique argentine de…

Lire la suite…

Paul Morrissey transposé sur les planches par Paul Maillet

Ecrit par & déposé en vertu de Théâtre et danse.

Le metteur en scène Paul Maillet adapte au théâtre la trilogie cinématographique de Paul Morrissey : Flesh, Trash et Heat.   Dire que théâtre et cinéma sont liés est sans doute un lieu commun plus qu’éculé en 2014. Néanmoins, si les liens entre les deux disciplines ont une explication historique, ils ne cessent d’évoluer au gré…

Lire la suite…

Le Triomphe de l’amour : ceci n’est pas une production AB…

Ecrit par & déposé en vertu de Non classé.

Contrairement à ce que pourrait suggérer son titre, Le Triomphe de l’amour (mis en scène par Michel Raskine au Théâtre national populaire de Villeurbanne) n’est pas la suite du Miracle de l’Amour (la sitcom produite par AB Productions), mais une pièce complexe du XVIIIe siècle, écrite par Marivaux. Il semble néanmoins que Le Triomphe de…

Lire la suite…