• Classique
  • Culture
  • Joie et souffrance

    La fabrication d’une saison musicale est un moment périlleux, rempli de doutes et de peurs. Éric Desnoues, l’excellent directeur du Festival de musique baroque de Lyon, qui n’est pas un…

  • Classique
  • Culture
  • Grande Martha

    Il suffit de demander à Jérôme Chabannes, le directeur artistique de Piano à Lyon, ce qui le pousse à programmer Martha Argerich pour la deuxième saison de suite et une…

  • Classique
  • Culture
  • Extase divine

    Le Festival de musique baroque de Lyon s’ouvre sur un concert d’une exceptionnelle qualité. Il y est question de transe, d’enivrement pour Dieu en Orient comme en Occident. À une…

  • Classique
  • Culture
  • Deux baguettes fraîches

    Pour fêter ses 30 ans, le Festival d’Ambronay a sorti du lourd. Les chefs baroqueux arrivent du monde entier, des pionniers qui n’ont plus rien à prouver aux jeunes fous…

  • Classique
  • Culture
  • Joyeuses Bach

    Bach à Noël, Bach à Pâques : Alléluia, Bach est de tous les temps liturgiques… Pour l’immense joie des mélomanes plus que pour celle des croyants puisqu’au 21è siècle, c’est…

  • Classique
  • Culture
  • Chacun pour soie

    Talons hauts et sensualité obligée pour les femmes, élégance et chaloupée quasi féminine pour les hommes, on entre à Tango de soie, le choc est immédiat. Association faussement confidentielle, Tango…

  • Classique
  • Culture
  • Viva el Divo !

    Depuis peu, il est de bon ton d’affirmer à tout bout de champs «yes, we can !». S’il en est un qui peut chanter ce slogan en boucle, c’est bien…

  • Classique
  • Culture
  • La Trinité se met en quatre

    Musique ancienne et homosexualité : un lien puissant, une mythologie bien réelle. Acte deux, le 26ème festival de musique baroque de Lyon. Reprenons notre réflexion là ou nous l’avions laissée…

  • Classique
  • Culture
  • Baroqueuses à Ambronay

    Un lien puissant existe entre musique ancienne et homosexualité. Réalité ou mythologie? Amorce de réponse à l’occasion du festival d’Ambronay. Il ne faut pas sortir de la cuisse de Dominique…