Pour la deuxième année, la Villa Gillet et Le Monde organisent les Assises internationales du roman, soit une semaine de rencontres avec certains des plus grands auteurs de notre temps. 80 critiques et écrivains, Français et étrangers, seront réunis à l’occasion de douze tables rondes sur le thème «Le Roman, quelle aventure». La première d’entre elles «Pourquoi tant d’amour ?» (lundi 26 à 19h30) sera l’occasion de rencontrer Annie Proulx ; son nom ne vous dit peut-être rien mais vous connaissez forcément une de ses nouvelles, qui a inspiré le film de Ang Lee, Le Secret de Brokeback Mountain. Daniel Mendelsohn, l’auteur de l’un des livres unanimement salués par la critique internationale, Les Disparus, a pleuré trois fois devant ce film ; c’est Dominique Fernandez qui le rapportait dans un vibrant hommage qu’il rendait récemment, dans le Nouvel Observateur, à ce professeur de grec ancien qui se revendique juif et homosexuel. Mendelsohn participera à la table intitulée «Le secret des origines : faire la lumière» (mercredi 28 à 21h). Faire la lumière sur les origines peut être très violent ; c’est ce que montrait Dennis Cooper dans une conférence titrée Violence, faits divers et littérature à la Villa Gillet en 2004 (éditée chez P.O.L). Assez logiquement, il prendra part à la table ronde «Tabou et transgression» (le 1er juin à 11h). Son dernier ouvrage, Salopes, est une vertigineuse excursion dans les bas fonds des fantasmagories sadomasochistes et pédophiles. Dans un univers peuplé de jeunes prostitués junkies sans limites, de pervers manipulateurs non dénués de cœurs, on essaie de faire le tri entre les fantasmes des personnages qui se retrouvent sur le net et la réalité des événements qu’ils commentent. Salopes est un œuvre bouleversante sur la solitude, le désir et sur cet espace intermédiaire, peut-être encore jamais vraiment décrit, entre fantasme et monde réel. Qui est sensible au genre veut forcément rencontrer, au moins voir, l’auteur de ces écrits sans concession.

Assises internationales du Roman
Du 26 mai au 1er juin aux Subsistances, 8 bis quai Saint-Vincent-Lyon 1
www.villagillet.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.