Tous les mois, Hétéroclite se propose d’éclaircir un mot du jargon homosexuel et des minorités de genre : en mars, place à « cover boy ».

 

Cover Boy : mot anglais : garçon de couverture. Véritable emploi répertorié par l’ANPE (fiche métier 21217) qui recouvre toutes les activités de modèle.

 

Le cover boy ou la cover girl est une personne qui «effectue, soit des présentations de vêtements, soit la représentation d’un personnage destiné à une oeuvre artistique photographique ou picturale». Mais, pour de nombreux homosexuels, le cover boy, c’est surtout le mec bien foutu à la gueule d’ange qui pose sur les couvertures de Têtu, Pref mag ou de quelques autres magazines gay. Il ne présente que très rarement des vêtements, quoi que le temps et l’énergie qu’il met à sculpter son corps en font presque un costume haute couture. Le cover boy a régulièrement un p’tit nom distingué: Brad, Kevin, Justin, Dan etc. Il est très cosmopolite (souvent Américain ou Italien), c’est plus chic et arbore volontiers un tatouage plus ou moins discret. On ne croise évidemment que rarement des cover boys dans la vraie vie ; cela dit, ils sont toujours dans l’air du temps : barbus ou avec quelques poils quand les bears sont rois, noirs quand la diversité est à la mode, tondus quand le look skins excite les foules. Le cover boy a intérêt d’assumer, car il se retrouve – en ce qui concerne Têtu – placardé devant tous les bureaux de presse de France. Mais il peut assumer, puisqu’il n’a pas d’acné, pas de rides, qu’il est en général symétrique et parfaitement proportionné. Certains fans les affichent au dessus de leurs lits, d’autres un peu aigris font mine de les ignorer, les accusant parfois d’être des poupées cliché-fadasses. Mis à part quelques célébrités (M Pokora ou Mylène Farmer), le cover boy n’a pas vraiment d’identité hors du cadre de la couverture du magazine, il est objet de désir et miroir des vanités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.