100228_11slectiondisqueimDe Hot Chip (EMI)

Les Anglais de Hot Chip sont de retour avec un quatrième album intitulé One Life Stand. C’est aussi le titre de leur single (et tube) au clip plutôt cheap, avec son ambiance futuriste à l’esthétique vieillotte des années 80. Une vidéo plutôt fidèle à leur musique et à ce dernier opus. L’album s’ouvre sur le titre Thieves in the Night : une courte nappe de synthé un peu datée, et hop, c’est parti pour le meilleur et le pire des années Somerville. Avec le minimalisme qui lui est propre, Hot Chip déverse son électro très pop sur dix titres. On sautille beaucoup sur ces nouvelles compos, même si le quintet diversifie un peu les ambiances avec des morceaux plus sombres (Brother, Keep Quiet) ou plus romantiques (Slush). La voix d’Alexis Taylor est mise en avant sur beaucoup de titres, sans trop d’effets de style. Son chant est appliqué, sensible et finalement assez technique. On prend beaucoup de plaisir à l’entendre au naturel. Alors quelle idée de recourir, sur le morceau I Feel Better, à la technique de l’autotune, qui corrige le chant mais transforme surtout la voix en celle d’un cyborg (effet célébré sur Believe de Cher) ? Le titre vire alors sans surprise à une house décérébrée, et ce n’est malheureusement pas le seul morceau incompréhensible de l’album. We Have Love est tout simplement loupé, surchargé, et donne l’impression d’être déjà un mauvais remix pour clubbers en manque de beats. Lorsque Hot Chip oublie son minimalisme et son culte du ringard pour s’aventurer sur les terres de la modernité et du dancefloor, ça loupe. Son talent réside plutôt dans la conjugaison de ses influences 80’s honteuses et d’un certain minimalisme électro. One Life Stand ne nous apprend rien de plus sur Hot Chip que les précédents albums ; il n’en reste pas moins le plus jouissif pour danser sur cette fin d’hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.