100503_6Grosplancultureim3TheGoTeamImpossible d’évoquer toute la programmation de Nuits Sonores dans ces pages. Aussi, prudence étant apparemment mère de sûreté, nous avons décidé de vous conseiller les artistes déjà vus sur scène par nos soins.

Vitalic
Révélées par OK Cowboy, son monstrueux premier album, les compositions de Vitalic ont la force scénique d »un rouleau-compresseur électro dévastant tout sur son passage. Frère sonore de John Lord Fonda, dont il constitue le pendant outrageusement dancefloor, Pascal Arbez-Nicolas n »infléchit pas son style en Dj-set. Il prostitue le disco, torture la house, orchestre des montées à même de prouver à tout-un-chacun que non, l »électro ne s »apprécie pas qu »en étant drogué.
Mercredi 12 mai à 23h30, scène 1

Hot Chip
Attention : si le côté pop acidulé de certains morceaux peut donner l »impression qu »on a affaire à des petits rigolos, le concert d »Hot Chip qu »on a pu voir il y a deux ans laissait apparaître une toute autre facette, autrement plus introspective, pour ne pas dire dark, le tout reposant sur les épaules voûtées et le timbre diaphane du chanteur binoclard Alexis Taylor. Une impression confirmée par l »orientation de leur dernier album, One Life Stand, où les rythmiques disco nous font toujours tapoter du pied, mais avec un air plus mélancolique que d »habitude.
Mercredi 12 mai à 00h40, scène 3

The Go! Team
Le joyeux foutoir des deux albums de la formation londonienne se traduit logiquement sur scène par une singulière ambiance de fanfare rock : confortablement calée sur le jeu impeccable du groupe, sa chanteuse hystérique saute dans tous les sens (quitte à en paumer son micro) et tente d »entraîner la foule dans son enthousiasme d »ado découvrant le Redbull pour la première fois. Avec un minimum d »indulgence, ça marche.
Vendredi 14 mai à 1h30, scène 2

The Chap
Ne vous laissez pas abuser par leur trop sage discographie : il faut impérativement découvrir ce quatuor d »hurluberlus sur scène, où leur numéro très (trop ?) rôdé fait des merveilles musicales et comiques. Chorégraphies toutes mignonnes, sur-expressivité du batteur en pas de deux avec l »hilarant flegme du chanteur, le live de The Chap n »oublie pas pour autant de libérer une belle et saine énergie rock, à vous laisser un sourire béat sur la tronche et les jambes tremblantes.
Vendredi 14 mai à 4h, scène 2

Paral-lel
Le premier album de ce duo lyonnais, Upgrade to mutant sheep, nous avait séduit plus que de raison, jusque dans ses jeux périlleux avec le cadavre de la drum »n »bass. Ludique sans tomber dans le je-m »en-foutisme caractéristique des Dj »s blasés et Hormis dans les machines a sous preferees universelles, les casinos offrent des jeux par exemple Grandes six roues, Pai Go Poker, Blackjack , Baccarat, la Roulette et le Craps, entre autres. par trop conscients de leur efficacité, le set de Paral-lel confirme largement les espoirs placés dans leur galette – et nous fait attendre leur prochain EP (annoncé pour octobre) avec l »expectative d »une poufinette regardant la bande-annonce du troisième Twilight pour la quatorzième fois.
Samedi 15 mai à 1h, scène 4

Liars
Leur dernier album, Sisterworld, se fait la synthèse de leurs œuvres précédentes : soit une longue plage atmosphérique parcourue de déflagrations bruitistes apocalyptiques, où la voix d »Angus Andrew sonne comme si on venait de le libérer de Guantanamo. Un premier single (Scissor) dévastateur, un clip fabuleux pour l »accompagner, allez, on n »a qu »à se dire que le live sera tout aussi fabuleux, histoire que le trio se fasse pardonner le relatif manque d »originalité de son nouvel opus.
Samedi 15 mai à 2h15, scène 2

Jusqu »au bout des Nuits
Cette année encore, Nuits Sonores ne se déroulera pas seulement au Marché Gare (2 rue Vuillerme-Lyon 2) mais investira les moindres recoins de Lyon. La Piscine du Rhône (8 quai Claude Bernard-Lyon 7) accueillera ainsi l »inauguration du festival (le 12 mai de 19h30 à 23h), les événements All Day Long (le 13 mai de 14h30 à 23h) et Body & Soul (le 15 mai de 14h30 à 23h), mais aussi un «mini-festival» dédiés aux 4-10 ans (le 14 mai de 14h30 à 20h30). Pour la première fois, le Théâtre des Célestins (place des Célestins-Lyon 2) sera également mis à contribution pour accueillir les très avant-gardistes Residents (le 16 mai de 20h à 23h), mais c »est au Palais de la Bourse (place de la Bourse-Lyon 2) qu »une Carte blanche sera donnée, du 13 au 15 mai et comme chaque année, à une grande métropole culturelle internationale (en l »occurrence Montréal). Enfin, le dimanche après-midi, de midi à 20h, les clubbers épuisés par ces cinq jours de musique non-stop pourront se prélasser et s »adonner aux joies des Siestes Sonores dans le parc Gerland (allée Pierre de Coubertin-Lyon 7). Pour être complets, il faudrait encore ajouter à cette liste celle de tous les lieux (innombrables) qui accueilleront le Circuit électronique, le programme Images Sonores ou le parcours Extra!.

www.nuits-sonores.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.