110503_DSC2076Organisée par le Cercle Associatif Rhônalpin Omnisports (CARGO), la quatrième édition du Tournoi International Gay de Lyon (TIGALY) se déroulera samedi 14 mai.

«L’an dernier, nous avons réuni 170 participants ; cette année, nous serons 215 !». Vincent Arimondo, membre du Cercle Associatif Rhônalpin Omnisports (CARGO), qui organise ce mois-ci la quatrième édition du Tournoi International Gay de Lyon (TIGALY), semble presque étonné de son succès. Comme l’an dernier, le tournoi réunira badminton et volley. La compétition proprement dite se déroulera samedi 14 mai à la Halle des sports de l’Université Lyon 2, sur le campus de Bron à partir de 8 heures, mais l’événement durera tout le week-end, avec un pot d’accueil à La Chapelle le vendredi, une soirée privée le samedi et un brunch le dimanche matin.

Enhardis par l’engouement qu’ils ont réussi à susciter, certains organisateurs souhaitent voir les choses en grand et délocaliser la prochaine édition du TIGALY dans un lieu plus vaste permettant d’accueillir plus de participants. Problème : «trouver des installations sportives pour ce type d’événement à Lyon, cela devient de plus en plus compliqué, car celles qui existent sont déjà très demandées», prévient Vincent, qui n’est d’ailleurs pas tout à fait convaincu par la formule «bigger is better» : «l’intérêt du TIGALY, c’est d’être un tournoi à taille humaine et d’offrir ainsi à ses participants une convivialité très forte qui assure une bonne ambiance». Moralité : on ne le dira jamais assez, ce n’est pas la taille qui compte.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.