110704_110623FabLe 18 juin, Fabien a été élu Mister Sneaker Rhônes-Alpes 2012 au Smac 69. Le sneaker, c’est un véritable mouvement, fondé sur un look sportwear précis et accompagné d’une sexualité encore trop taboue.

Quelle est votre interprétation du sneaker ?
Le sneaker est né du fantasme du vestiaire, de l’athlète, de son physique et de son look. Mais il a beaucoup évolué ces dernières années et se retrouve aujourd’hui apparenté au sportwear, aux baskets, aux survêtements et au trip sur les mecs des cités.

Qu’en est-il de la sexualité dans le mouvement sneaker ?
Elle est très secrète, même entre sneakers. Les gars sont distants, ils rentrent rarement en contact. La sexualité reste très privée et difficile à exprimer en public. Assumer d’aimer les odeurs, c’est plutôt rare. Mais la sexualité d’un sneaker ne se réduit pas qu’à ça, elle peut être très variée et mélanger le bondage, le trampling, l’uro… Sans oublier que le sneaker, c’est aussi un fantasme visuel, avec beaucoup d’exhibition et de voyeurisme. Les mecs sont très pointus mais dans toujours leurs propres trips.

Comment s’est déroulée l’élection de Mister Sneaker 2012 ?
Nous étions quatre participants à l’élection. L’animateur nous a d’abord posé des questions. Ensuite, il fallait qu’on ôte un habit de notre choix. Enfin, il fallait enlever nos baskets et les faire passer dans l’assemblée pour qu’elle puisse les sentir. Il y a aussi un jugement sur l’apparence physique et le look.

Êtes-vous fier de ce titre ?
Je suis fier de représenter les institutions qui ont œuvré pour cette soirée, notamment le Smac 69. J’ai aussi envie de faire comprendre que le sneaker, ce n’est pas qu’une étiquette, ce n’est pas un concours de beauté : c’est un vrai mouvement. J’assume ce que je suis et je montre que c’est un trip qui s’accepte !

Comment vous sentez-vous, attaché à un sling pour une interview ?
Je me sens vraiment à votre merci, obligé de me soumettre à vos questions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.