110712_M110621M110615iggyLes festivals musicaux en été, c’est un peu comme les champignons en automne : impossible de faire deux pas sans en rencontrer un. Faute de jouir du don d’ubiquité, voici un aperçu hautement sélectif et éminemment subjectif de ce qui vous attend en Rhône-Alpes ces deux prochains mois.

Musiques en stock
Où : à Cluses (Haute-Savoie)
Quand : du mercredi 6 au samedi 9 juillet
Notre coup de coeur : Carl Barât, le vendredi 8 juillet à partir de 19h
Près de sept ans après le split des Libertines, il devrait depuis longtemps être clair pour tous, y compris les sourds et les mal-comprenants, que la bonne moitié du groupe mythique du début des années 2000, c’était lui, Carl Barât, et non l’ex-M. Kate Moche, Pete Doherty. Pourtant – ô destin cruel ! –, la cote du second continue à dépasser allégrement celle du premier dans le coeur des lycéennes en fleur. Raison de plus pour réparer cette injustice en allant l’écouter au pied des montagnes haut-savoyardes, dans le cadre d’un festival entièrement gratuit. Et puis, Barât, au moins, il y a des chances pour qu’il vienne à son concert. Lui.
www.musiques-en-stock.com

Jazz à Vienne
Où : à Vienne (Isère)
Quand : jusqu’au 13 juillet
Notre coup de coeur : Cyndi Lauper, vendredi 8 juillet à 20h30
Plus connue comme égérie pop eighties ou comme icône gay-friendly que comme blueswoman aguerrie, l’inoubliable interprète de Girls Just Want To Have Fun a pourtant fait paraître l’an dernier un album, intitulé Memphis Blues, sur lequel elle est accompagnée par quelques pointures du genre telles que Charlie Musselwhite ou Allen Toussaint. N’en déplaise aux puristes du blues (et même si, d’un point de vue vestimentaire, on la soupçonne toujours d’avoir largement inspiré le look de Marie-Anne Chazel dans Les Visiteurs), la qualité de ses reprises justifie amplement un déplacement au Théâtre antique de Vienne.
www.jazzavienne.com

Musilac
Où : à Aix-les-Bains (Savoie)
Quand : du jeudi 14 au samedi 16 juillet
Notre coup de coeur : Scissor Sisters, le jeudi 14 juillet à partir de 15h
Scissor Sisters, comme nul n’est plus censé l’ignorer, est le nom d’une pratique sexuelle lesbienne dans laquelle les deux partenaires (ou plus si affinités) entrecroisent leurs jambes, formant ainsi l’équivalent kamasutresque d’une paire de ciseaux. C’est aussi celui d’un énergique combo new-yorkais qui balance allégrement depuis 2001 ses petites grenades à fragmentation discoïdes à même de faire danser jusqu’aux petits vieux venus en cure thermale à Aix-les-Bains. En ce jour de Fête nationale, il y a donc fort à parier que le quintet sur-vitaminé transformera l’Esplanade du Lac en dancefloor géant.
www.musilac.com

Guitares en scène
Où : à Saint-Julien-en-Genevois (Haute-Savoie)
Quand : du 29 au 31 juillet
Notre coup de coeur : Iggy &the Stooges, le dimanche 31 juillet à partir de 16h
Six ans après avoir vu pour la première (et dernière à ce jour) fois Iggy & the Stooges sur scène, on se souvient encore avec émotion de la claque qu’on s’était pris ce soir-là quand retentirent les premiers riffs de 1969 ou I Wanna Be Your Dog. Iggy Pop avait même réussi à nous faire oublier sept longues heures durant lesquelles on avait accepté sans broncher de supporter Saez en première partie. Certes, le guitariste Ron Asheton est entretemps décédé d’une crise cardiaque en 2009. Certes, les pectoraux toujours aussi nus et glabres de James Osterberg (64 ans au compteur) ne sont plus aussi fermes qu’avant. Peu importe. Quand on sera vieux, on veut être comme Iggy Pop.
www.guitare-en-scene.com

Woodstower
Où : à Miribel-Jonage (Ain)
Quand : du vendredi 2 au dimanche 4 septembre
Notre coup de coeur : The Black Angels, vendredi 2 septembre à 19h
Qu’on se rassure tout de suite : ces anges noirs-là ne sont pas porteurs de mort, mais d’un rock psychédélique hautement hallucinogène placé sous le patronage prestigieux du Velvet Underground (dont l’une des chansons leur a fourni leur nom). Est-ce dû à la proximité des vastes étendues désertiques du sud des États-Unis, uniquement peuplées de chamans consommateurs de peyotl ? Toujours est-il que la région d’Austin, dont ils sont originaires, regorge de musiciens propres à vous donner des visions et que ces Américains s’affirment ainsi en dignes héritiers d’un autre groupe texan, les mythiques – et déjà très haut perchés – 13th Floor Elevators.
www.woodstower.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.