111022_20article1imTirée à 20 000 exemplaires et parue début octobre, Tomber la culotte est une brochure d’information et de conseil sur la santé sexuelle destinée à toutes «les femmes qui aiment les femmes», quelque soit la manière dont elles se définissent (hétéros, bis, lesbiennes et/ou femmes trans…). Ce petit document de quarante pages, financé par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), rappelle notamment que les infections sexuellement transmissibles (IST) peuvent aussi être contractées lors de rapports entre femmes et explique comment les éviter. Sur Internet, certains regrettent déjà que la brochure distingue lesbiennes et femmes transgenres (MtF) – comme si on ne pouvait pas être les deux à la fois -, accorde trop peu d’importance aux Mt* ou Ft* (ces trans qui ne se définissent ni comme homme ni comme femme) ou même assimile les lesbiennes à des femmes (contredisant l’affirmation de Monique Wittig selon laquelle «les lesbiennes ne sont pas des femmes»). Si cette brochure apparaît donc perfectible, elle n’en demeure pas moins une avancée importante, tant la santé sexuelle des «femmes qui aiment les femmes», à la différence de celle des «hommes qui aiment les hommes» (plus touchés par le sida et donc mieux connus), constitue un domaine de recherche peu étudié. À Lyon, elle sera présentée et distribuée au bar féminin Le Domaine par le Collectif lesbien lyonnais.

www.ledomainebar.fr

 

Trackbacks/Pingbacks

  1.  Un guide pour réconcilier les lesbiennes et leurs gynécos - Heteroclite
  2.  Un guide pour réconcilier lesbiennes et gynécologues - | Rue89Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.