111228_6a00d8341c339153ef0154378709d6970c800wiFin 2011, un gay lyonnais de 21 ans a été agressé par deux jeunes hommes qui lui ont dérobé son téléphone, l’ont roué de coups et insulté à plusieurs reprises («tarlouze», «enculé», «sale pédé»). Mais, selon la victime, le policier en service au commissariat du 1er arrondissement, où elle était venue porter plainte, a «omis» d’enregistrer les propos homophobes des assaillants. Ceux-ci ont rapidement été retrouvés et l’un d’eux jugé en comparution immédiate, mais sans que la circonstance aggravante d’homophobie puisse s’appliquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.