les bien-aimés christophe honoréTrès attendu depuis Les Chansons d’Amour, Christophe Honoré a présenté en 2011 Les Bien-Aimés, son nouveau film musical au casting prestigieux : le duo mère-fille Deneuve-Mastroianni, Ludivine Sagnier, Louis Garrel…

Les allergiques au charme parisien, snob, démonstratif, faussement intello et truffé de références gratuites de Christophe Honoré vont bien sûr détester Les Bien-Aimés et reprendre ces non-arguments pour critiquer le réalisateur une fois de plus. Ils louperont encore et toujours son talent fou pour mettre en scène le deuil, les histoires d’amours et Chiara Mastroianni, qui crève l’écran. Et si le cinéaste s’emmêle un peu les guibolles dans sa fresque historique, manquant parfois un peu de subtilité (il se révèle bien plus doué pour filmer la morosité de Reims que le Printemps de Prague), son discours sur la filiation et l’héritage est juste et sensible, sublimé par une bande-originale signée de la délicate plume d’Alex Beaupain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.