Le 7 avril, les Rebelyons organisent la troisième édition du tournoi de rugby gay L’Ov’à’Lyon.

Il y en a pour qui le retour des beaux jours signifie longues après-midi en terrasse, dolce vita et bains de soleil sur les quais du Rhône. Les rugbymen de l’équipe gay et friendly Les Rebelyons ne sont pas de ceux-là. Pour eux, au contraire, «fin de saison» rimerait plutôt avec «accélération». D’ici l’été, trois événements d’importance vont mobiliser toute leur énergie : la troisième édition de leur tournoi L’Ov’à’Lyon le 7 avril ; leur participation à la Bingham Cup (la coupe du monde biannuelle de rugby gay), à Manchester, du 31 mai au 4 juin, et enfin l’anniversaire des cinq ans du club, courant juin.

Sept équipes réunies

Le premier de ces trois rendez-vous réunira, sur le campus de la Doua, une centaine de participants répartis en sept équipes venues de toute la France : les Gaillards parisiens et les Coqs festifs de Paris, les Tou’wins de Toulouse, qui font cette année leur grand retour sur le terrain, la Mêlée alpine de Grenoble, Los Valents de Montpellier, les Coqs en pâte de Pont-de-Vaux (une équipe bressane et hétéro) et bien entendu le club organisateur, les Rebelyons.

L’Ov’à’Lyon

Soutenu et sponsorisé par de nombreux établissements LGBT de la Presqu’île (la Ruche, Chacun sa tasse, le Double side, le Dogklub, la Station B…), celui-ci repose aujourd’hui sur un noyau dur d’une trentaine de joueurs, qui s’entraînent tous les jeudis soirs au stade Vuillermet (8e arrondissement). Ils peuvent également compter sur les bonnes ventes de leur calendrier 2012 qui, depuis décembre, s’est écoulé à 300 exemplaires, dont certains ont été expédiés vers Berlin, la Suisse ou le Canada. Le 7 avril, le tournoi sera suivi, à 17h, d’une remise de trophées à la mairie du 3e arrondissement, puis d’un dîner dans un restaurant et de la traditionnelle troisième mi-temps chez l’un des sponsors, le Crazy.

Voilà qui consolera peut-être les sportifs gays dépités par l’annulation, par l’association organisatrice CARGO, du Tournoi international gay-friendly de Lyon (TIGaLy), qui aurait du se tenir en avril et qui a finalement été reporté à 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.