Le ministre de la Justice vietnamien, Hà Hing Cuong, a créé la surprise cet été en faisant savoir que le mariage pourrait être ouvert l’an prochain aux gays et aux lesbiennes de son pays. Cette déclaration est intervenue quelques jours avant que la capitale, Hanoï, n’accueille la première Lesbian & Gay Pride de son histoire. Si cette annonce devait se concrétiser en 2013, le Viet Nam deviendrait alors le premier pays asiatique, mais aussi le premier pays non-démocratique, à introduire une telle avancée dans son système juridique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.