Chaque mois, un expert répond aux questions que vous vous posez sur l’homosexualité et le genre. Ce mois-ci, il répond à la question de Nolwenn (34 ans, Villeurbanne) : « pourquoi les gays et les lesbiennes ont-ils des coiffures si particulières ? ».

J’ai bien peur, Nolwenn, que vous ne souleviez là un problème très délicat. Cette question doit être traitée avec beaucoup de subtilité et d’analyse. Car le lien qui unit la communauté LGBT à ses coiffures est aussi intense qu’incompréhensible. Nous voilà au cœur de la traditionnelle relation «je t’aime, je te hais» !

Les gays et les lesbiennes aiment leurs cheveux, c’est un fait avéré. D’ailleurs, les homosexuels les aiment tellement qu’ils finissent tous coiffeurs, histoire de manger du cheveu à longueur de journée ! De la même manière, si une perruque traîne dans un coin, vous pouvez être quasiment sûr qu’elle finira sur la tête du gay de service.

Et pourtant, au-delà des évidences, quand on regarde les coupes qu’ils infligent à leur système capillaire, tout laisse à penser qu’ils le haïssent. Un exemple célèbre : David Bowie. Observons ses différentes coupes de cheveux. Il débute avec une brosse et une nuque longue teint en roux pour finir aujourd´hui avec une coupe au bol, celle-là même que nos mères nous forçaient à porter lorsque nous avions sept ans. Et comme si ce n’était pas suffisant, il se rajoute une petite couleur blondasse pour parfaire le tout.

La montée en puissance des lesbibians

Bieber coiffuresImpossible également de faire l’impasse sur l’apparition récente d’une nouvelle catégorie de femmes homosexuelles : les «lesbibians», autrement dit les lesbiennes qui portent la même coupe que Justin Bieber (photo). Le pauvre a d’ailleurs été tellement moqué à ce sujet qu’il a du se résoudre à couper sa fameuse mèche…

Quelle relation compliquée, me direz-vous ! Heureusement, tout s’explique et s’analyse : en agissant ainsi, la communauté LGBT nous envoie un message fort, qui dirait en substance «nous sommes comme vous, les hétéros ! Mais en fait, pas tout à fait, regardez nos coiffures !». La coiffure agit ici comme un signe de distinction par rapport au reste de la population, un code pour que les homosexuels se reconnaissent entre eux sans à avoir à porter une pancarte spécifiant leur sexualité. «Tiens, ce garçon est-il gay ? Ah mais oui, je n’avais pas vu mais il a un balayage californien !» ou encore : «tiens, cette fille est-elle lesbienne ? Ah mais oui, elle a la tête rasée à moitié !».

À l’inverse, le lien qui unit les hétérosexuels et leurs cheveux est complètement inexistant. Les hommes laissent leurs cheveux tomber sans que cela leur pose le moindre problème. Quant aux femmes, saviez-vous que la coiffure qu’elles demandent le plus souvent dans les salons de coiffure est la «coupe Sophie Davant» ? Mieux vaut se raser la tête, non ?

 

Photo de Une : David Bowie dans le film Labyrinthe de Jim Henson (1986)

2 Réponses à “Pourquoi les gays et les lesbiennes ont-ils des coiffures si particulières ?”

  1. lolo

    euh la j’ai juste envie de dire n’imp ! tous les gays ne finissent pas coiffeur, y a des gays qui font des autre métier aussi comme agent de secu, vendeur etc alors arrêter vos catégorie, certes il y en a beaucoup qui sont coiffeur mais pas TOUS !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.