Compositeur attitré des musiques des films de Christophe Honoré, le toujours mélancolique Alex Beaupain vient de publier un nouvel album, Après moi le déluge.

alex-beaupain- après moi le déluge -heterocliteRévélé par les films de Christophe Honoré, Alex Beaupain a publié en mai dernier Après moi le déluge, son superbe quatrième album. On y retrouve les textes malins et poétiques qui faisaient le charme de ses précédents opus. Le chanteur de trente-huit ans y parle d’amour, évidemment. Et parvient à mettre en chanson des aspects peu abordés de l’expérience amoureuse. Comme avec le morceau éponyme, qui parle de la tristesse que provoque le bonheur retrouvé d’un ancien amant : «Je sais c’est moi qui t’ai quittée / mais toi qui t’es / pour penser qu’après moi / l’herbe repoussera ?», chante Beaupain. Il s’y met en scène en quasi-salaud, une posture qui rappelle Sur toute la ligne ou Et tu t’en veux tellement dans ses précédents albums.

Peur d’aimer, peur de vieillir

Après moi le déluge débute par l’émouvante complainte Je peux aimer pour deuxÀ tes pieds je me traîne obstiné et soumis / Je veux plonger ma peine blotti au pas du lit / Et si tu ne parviens qu’à m’aimer mal ou peu / Va ça ne me fait rien je peux aimer pour deux»). La futée CouleJe coule, je coule, je fuis, ça n’arrête pas / Ce dégât des eaux qui roule sur mes joues») a été composée par Julien Clerc, qui lui avait demandé d’écrire sur son dernier album. Dans la mélancolique En quarantaine, le bel Alex chante sa peur de vieillir. Enfin, l’album se clôt sur Baiser tout le temps, belle balade sur la peur d’aimer («Dis soyons sérieux / allons dans un coin / fumer dans tes yeux / voir passer le temps / et baiser un peu / baiser tout le temps»). Longtemps, Alex Beaupain est resté dans l’ombre des films de son ami Honoré. Cette époque semble heureusement maintenant révolue.

Photo 1 © Frédéric Stucin
Photo 2 © Christian Larrède

www.facebook/alexbeaupain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.