C’est toi ma maman ?, le dernier roman graphique d’Alison Bechdel, n’est malheureusement pas à la hauteur du génial Fun Home (2006).

alison-bechdel-cest-toi-ma-maman«Dis-moi qui est ma maman, tu me diras qui je suis». Avec son excellent roman graphique Fun Home (2006), la dessinatrice de bande dessinée lesbienne Alison Bechdel tentait de trouver qui elle était en revenant sur l’histoire de son père, gay honteux et amateur de jeunes hommes. Dans son dernier album, C’est toi ma maman ?, c’est sa mère qui fait les frais de ses questionnements existentiels. Et nous aussi ! Car, de Virginia Woolf aux travaux du pédopsychiatre Donald Winnicott en passant par les écrits du Dr. Seuss et les analyses littéraires de sa mère, Bechdel nous perd. Les meilleurs moments du livre, la narration simple d’événements autobiographiques, sont éclipsés par une surenchère d’interprétations freudiennes. On l’aime bien, Alison, mais de là à suivre en dessins ses séances d’analyse…

C’est toi ma maman ? d’Alison Bechdel (Denoël Graphic)

Photo © Elena Seibert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.