Mardi 13 mai, SOS Homophobie publiait son rapport annuel, que l’association présentera à Grenoble et à Lyon samedi 17 mai, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie.

SOS_Homophobie heteroclite juin 2014 copyright Kenji-Baptiste OikawaSi l’année 2013 a été marquée par une avancée juridique sans précédent (la loi autorisant les couples de même sexe à se marier et à adopter, promulguée il y a tout juste un an, le 18 mai 2013), elle a également vu une hausse spectaculaire des actes et des propos homophobes : les témoignages auprès de l’association SOS Homophobie (qui fête ses vingt ans cette année) ont ainsi augmenté de plus de 78%.

Dans ce contexte bien particulier, la libération de la parole homophobe a été accompagnée de la libération de la parole des victimes.

Un témoignage sur quatre est relatif à l’opposition à la loi sur le mariage pour tous.

Ainsi celui d’Hélène, intersexuelle, qui a eu le malheur de croiser à Lyon un groupe de personnes distribuant des tracts pour la Manif pour tous : «c’est un mec, c’est un mec, travelo, PD, va te pendre, dégénéré !» lui ont-il crié.

Citons également la réaction de Christine Boutin à la Palme d’Or décernée par le jury du festival de Cannes au film d’Abdelattif Kechiche La Vie d’Adèle : «aujourd’hui, la mode, c’est les gays ; on est envahis de gays».

La moitié des propos LGBTphobes sur Internet

Mais c’est sur Internet qu’on peut lire la majorité (51%, dont deux tiers sur les réseaux sociaux) des propos homophobes, biphobes ou transphobes. On a ainsi pu voir fleurir sur Twitter des hashtags tels que #LesGaysDoivent DisparaitreCar ou #TeamHomophobe.

Les victimes des actes et des propos homophobes sont majoritairement des hommes (51%) entre 35 et 50 ans (27%).

Enfin, le nombre d’agressions physiques a doublé en un an.

L’association présentera son rapport au public à Grenoble et à Lyon samedi 17 mai, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie.

 

www.sos-homophobie.org

 

Photo de Une : des militants de SOS Homophobie à une Marche des Fiertés LGBT © DR
Photo 2 © Kenji-Baptiste Oikawa

 

Présentation du rapport annuel de SOS Homophobie
Samedi 17 mai à 11h dans le salon d’honneur de l’Hôtel de Ville de Grenobe, 11 boulevard Jean Pain-Grenoble
Samedi 17 mai à 18h Théâtre du Gai Savoir, 94 rue des Charmettes-Lyon 6 (suivie d’un cocktail et du vernissage de l’exposition Quarante dessinateurs contre l’homophobie)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.