Comédie plus profonde qu’elle n’en a l’air, Boys Like Us de Patric Chiha propose une réflexion sur l’amitié entre gays à travers un regard tendre sur ses personnages.

Si le qualificatif de feel good movie n’était pas appliqué à tant de films médiocres, on pourrait sans problème l’apposer sur cette fantaisie souriante et non formatée qu’est Boys Like Us, jolie surprise de rentrée qui nous offre un grand bol d’air dans les montagnes autrichiennes. Plaqué par son mec en plein centre commercial, Rudolf décide de quitter Paris pour retrouver son village au pays des culottes de peau. Sauf que, surprise, ce n’est pas seul qu’il effectuera ce retour aux sources, mais accompagné par ses deux meilleurs amis… Le temps d’une séquence irrésistible dans un magasin de sport pour s’y faire conseiller une paire de chaussures de rando par un joli vendeur et voilà les trois compères en route pour la campagne autrichienne.

Boys like us de Patric Chiha heterocliteComédie d’auteur et d’hauteurs

Multipliant les embardées esthétiques ultra-références, s’amusant de rencontres cocasses, jouant en permanence la carte du doux-amer, Patric Chiha fait ce qu’on appellerait bien une «comédie d’auteur»  (et une comédie d’hauteurs aussi, vu les sommets escaladés par nos trois héros…) si on ne craignait d’effrayer, là où il n’y a rien à craindre sinon de passer un bon moment de façon intelligente.

Car derrière l’anecdote et les sourires, derrière les idées drôles (et les drôles d’idées) du scénario, derrière le jeu très réussi sur les codes et les clichés, le metteur en scène s’essaie avec finesse à une réflexion sur l’amitié entre gays, pose un regard tendre et vachard sur ces garçons qui ne sont plus vraiment des ados et ont bien du mal à l’admettre (voir la très jolie séquence de drague autour de Mort à Venise), interroge nos rapports complexes à la famille (la famille biologique et celle qu’on choisit) et aux origines… Tout cela sous couvert d’une légèreté de tous les instants.

Très bien servi par des acteurs inconnus, Patric Chiha, qui avait jusqu’alors signé des courts- et des longs-métrages plutôt radicaux, affirme un ton et un regard aussi subtilement décalés que joyeusement lucides.

 

Boys Like Us de Patric Chiha
Lundi 3 juillet 2017 à 22h place d’Ainay – Lyon 2
Projection en plein air gratuite dans le cadre de Lyola !, le festival du film allemand organisé par le Goethe Institut de Lyon
En présence de Nicolas Ducray, co-scénariste du film
En DVD chez Épicentre Films

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.