La compagnie La Toile revient pour cinq représentations au Croiseur avec Angels in America, version recomposée de la célèbre pièce de Tony Kushner. L’occasion de découvrir l’avancée du travail de cette jeune compagnie qui avait déjà présenté un work-in-progress en 2013 à Lyon.

angels in america compagnie la toile heteroclite lyonC’est presque en catimini que la compagnie La Toile, menée par Camille Régnier-Villard et Bryan Eliason, a présenté en 2013 les cycles 1 et 2 d’Angels, une recomposition autour d’Angels in America de Tony Kushner, en sortie de résidence du Croiseur. Au terme d’un long parcours du combattant administratif et après plusieurs nouvelles sessions de travail, la compagnie revient à Lyon pour présenter l’ensemble de son projet. Composé de trois cycles (Harper et Prior, Voyages imaginaires, Louis et Joe, Union Sexuelle Autorisée et Roy, God bless chaos), la version de la pièce que la compagnie a mise au point, adoubée par Tony Kushner himself, permet d’extraire la quintessence du texte-fleuve de l’auteur américain.


ANGELS Cycle 1 Harper et Prior, Voyages… par collectiflatoile

Une inventivité en cercles concentriques

S’attaquer à Angels in America, surtout quand on est une jeune compagnie, relève de la gageure. Originellement, la pièce dure huit heures et met en scène une multitude de personnages autour de l’apparition du sida dans l’Amérique de Reagan. Le découpage en trois cycles adopté par La Toile permet de se focaliser tour à tour sur les principaux personnages, tout en embrassant l’ensemble de l’action. À cette construction cyclique répond un plateau de jeu en cercle, autour duquel sont disposés les spectateurs. L’intelligence de la mise en scène réside alors dans la capacité des acteurs à faire naître un sentiment d’appartenance entre public et personnages, alors que le texte lui-même ne cesse d’interroger la notion de communauté.

Loin d’être gênantes, comme c’est parfois le cas, les interpellations du public sont souvent drôles et toujours au service du propos. Enfin, les ajouts musicaux et chorégraphiques pensés par la compagnie, ainsi que l’utilisation polysémique des objets, viennent subtilement éclairer le texte de Kushner, tout en renvoyant le spectateur à l’essence même de la représentation théâtrale : la présence physique et l’inventivité plastique. Au final, débarrassée des clichés naturalistes auxquels le théâtre américain est encore trop souvent soumis, la version d’Angels in America de La Toile bénéficie pleinement de la jeunesse et de la vitalité de ses interprètes. Et souligne habilement l’actualité d’un des textes majeurs du théâtre gay de ses trente dernières années. Si les anges ont abandonné les hommes, comme le prétend Kushner, ils n’ont pas tout à fait quitté les planches.

 

Angels in America, version reconstruite avec l’approbation de Tony Kushner

Cycle 1 (Harper et Prior, Voyages imaginaires), mardi 1er septembre
Cycle 2 (Louis et Joe, Union Sexuelle Autorisée), mercredi 2 septembre
Cycle 3 (Roy, God bless chaos), jeudi 3 septembre
Les cycles 1, 2 et 3,vendredi 4 septembre et samedi 5 septembre au Croiseur, 4 rue Croix-Barret-Lyon 7 / 04.72.71.42.26

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.