Les Hommes préfèrent les hommes, la nouvelle d’ouverture qui donne son nom à ce recueil, est dense, bluffante et témoigne de l’immense délire de son auteur, Brigitte Fontaine.

 

brigitte fontaine les hommes préfèrent les hommes histoires flammarion heterocliteDébarrassé de ses contraintes formelles habituelles (vers, rimes, couplets, refrains…) et sans aucun journaliste face à elle pour la contrarier ou la refréner, notre Brigitte est lâchée en roue libre. Elle peut donc relater à sa guise les aventures folles de Viandox et Spontex, des pérégrinations au cours desquelles il est question, pêle-mêle, de «pizza gluante», de «copain travesti télépathe» et de Motörhead. L’histoire, bien entendu, ne peut absolument pas se résumer ; disons simplement qu’elle parle d’amour… jusque dans les détails les plus crus («l’un dans l’autre, ils enchantèrent leurs œillets sombres et leurs prostates. (…) Ensuite, la merde douce comme le miel tachait légèrement les draps ; s’y roulant, ils se contemplèrent»). On ne refera pas le couplet habituel sur la liberté de ton de la reine de kékés, qui fait (et écrit) ce qu’il lui plaît depuis très longtemps. L’autre grande qualité de ses textes, en revanche, est moins connue : c’est leur habile va-et-vient entre les tournures simples, le vocabulaire cool et courant (le seum, une milf, la teuhon, un cab) et une grandeur d’écriture, une poésie, des alexandrins et des images toujours aussi fortes et percutantes. On ne refera pas Brigitte Fontaine. Dans Les Hommes préfèrent les hommes, recueil de seize nouvelles très courtes (d’une à quatre pages), comme dans ses chansons, elle prend le temps de bouffer du curé, de vanter le scotch tourbé… et bien sûr de râler contre la mesure la plus liberticide et «scélérate» prise par un gouvernement ces dernières années : l’interdiction de fumer dans les lieux publics.

Les Hommes préfèrent les hommes de Brigitte Fontaine (éditions Flammarion)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.