C’est la quatrième fois déjà que la chaîne Pink X couronne le meilleur du porno gay à travers les Pink X Gay Video Awards, soit dix prix (attribués en fonction du vote des internautes) qui récompensent aussi bien les films que les acteurs, les stars que les débutants, les actifs que les passifs…

pink x gay video awards 2015 heteroclite lyonLes nominés au Pink X Gay Video Awards sont des films diffusés en 2014-2015 sur la chaîne ou proposés en VOD par Pink X durant cette période. La remise de ces Oscars du cul aura lieu le 30 octobre lors d’une émission spéciale. Sans se risquer au jeu des pronostics, voici ceux qu’on aimerait voir tirer… le gros lot.

Du côté des films

Si on se fie au nombre de nominations, deux films font figure de favoris parmi les productions étrangères pour ces quatrièmes Pink X Gay Video Awards. À ma droite, Addict, le nouveau bijou de mr. Pam, porté par un superbe casting et une réalisation irréprochable dans son défilé de saynètes très efficaces (en particulier une partouze finale intense qui mériterait d’être récompensée !). À ma gauche, le très léché Sentenced, signé (comme sa suite Punished) par la légende du X ChiChi LaRue : Mike DeMarko, après une baise en forêt, se retrouve aux prises avec la police, la justice et leurs gros gourdins…

S’il échappe à ces deux-là, le prix du meilleur réalisateur pourrait aller à Jack Jones : The Weekend, avec ses campeurs égarés recueillis par un gentil couple campagnard, est un beau film d’ambiance où le désir ne cesse de monter. Côté français, la palme pourrait aller à Ridley Dovarez : son Suckers détourne habilement le mythe des vampires, avec Jason Fox en insatiable suceur de sang. HPG, de son côté, pourrait repartir avec le prix du film amateur pour son 7 trous à jus, inégal film à sketches dont le (long) morceau central – une baise en voiture – est vraiment torride, grâce notamment à la façon dont le réalisateur filme en temps réel, quasiment sans montage.

Du côté des acteurs

Certes, les stars confirmées suent et jouissent avec toujours le même allant : Darius Ferdynand impressionne ainsi dans Toy Stories et serait un meilleur acteur de haute volée, l’infatigable Colby Keller de Caliente ferait un superbe meilleur actif, tandis que Mike DeMarko mériterait le titre de meilleur passif pour tout ce qu’il donne dans Sentenced. Mais cette édition 2015 des Pink X Gay Video Awards est dominée par les nouveaux venus et départager les nominés pour le prix du meilleur new cumer ne sera pas facile : si Camille Kenzo (Mecs virils pour jeunes minets) et Nathan Hope (Skets shop boys) sont très prometteurs, Mickey Taylor enflamme littéralement les cœurs, les bites et les culs avec sa performance dans De passage.

 

Photo : Camille Kenzo

 

Pink X Gay Video Awards, vote ouvert du 7 septembre au 30 octobre sur www.pinkxgayvideoawards.com

Trackbacks/Pingbacks

  1.  PinkX Gay Video Awards: les Oscars du cul! [Hétéroclite] | Yagg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.