Cet automne, exit les 300g de bœuf saignant. Le traditionnel big burger bien viril, tout juste rentré de ses vacances italiennes, ruiné par ses folies de fashionista, revient cette saison totalement végétalisé et plus queer, bien décidé à devenir the queen of Halloween : c’est le burger-queen !


 

burger-queen heteroclite bis burger-queen burger-queen burger-queen hamburger

 

Ingrédients

Pour 4 pains :
– 250g de farine
– 2 jaunes d’œuf
– 15cl de lait
– 1 sachet de levure de boulangerie
– 1 cuillère à café de sucre et une de sel
– 50g de beurre ramolli à température ambiante
– Quelques graines de courges (la cuisine, c’est comme la mode : tant qu’à faire, on assortit les saveurs)

Pour la garniture :
– 1,5kg  de courge (la reine de cette recette)
– 300g de mozzarella de bufflonne
– Une poignée de roquette
– 3 branches de sauge
– 5 gros champignons de Paris
– Un gros oignon
– Une grosse tomate
– De la moutarde mélangée à quelques gouttes de tabasco et à une cuillère à café de curcuma

 

Une heure avant la dégustation, confectionnez les pains (Ginette Mathiot serait fière de vous, même si notre grande prêtresse de la cuisine ignore probablement l’existence même du burger). Délayez la levure dans le lait tiède. Dans un saladier, mélangez la farine, le sel et le sucre, puis ajoutez le lait et la levure. Pétrissez, ajoutez un jaune d’œuf et le beurre et malaxez de nouveau jusqu’à obtenir une boule de pâte. Divisez la boule en quatre pâtons, saupoudrez de graines de courge, puis laissez reposer et lever une heure au minimum. Oignez les pains d’un mélange de jaune d’œuf et de lait avant de les faire cuire quinze minutes environ à 180°C.

Préparez la garniture : dans une poêle, faîtes fondre un morceau de beurre avec les feuilles de sauge. Retirez du feu et laissez infuser l’herbe pendant que vous préparez vos garnitures. Découpez la courge de manière à former une forme de steak, coupez les pains en deux, puis les champignons, les oignons, la tomate et la mozza. Puis, ôtez la sauge et faîtes rôtir dans le beurre (et toujours dans la même poêle) la courge jusqu’à ce qu’elle soit bien dorée et moelleuse. Salez, poivrez et réservez. Puis, snackez à la queue leu-leu les champis, les oignons et les pains côté intérieur. Salez, poivrez et réservez.

Montez ensuite vos burgers : enduisez la base du burger avec le mélange moutarde-tabasco-curcuma et posez ensuite, dans l’ordre, les oignons, une fine tranche de tomate, les morceaux de courge, les champis, la mozza, quelques feuilles de roquette, et le chapeau saucé de la burger-queen. Aplatissez légèrement le tout et faîtes chauffer au four trois minutes jusqu’à ce que le fromage soit fondu. Les irréductibles de la viande peuvent ajouter une fine tranche de poitrine fumée (votre burger aura peut-être besoin d’un bonnet C pour se sentir vraiment queen) que vous aurez fait valser une minute dans la même poêle.

Au moment de la dégustation, n’oubliez pas vos bonnes manières. Pour rester fidèle à Ginette Mathiot, couteaux et fourchettes s’imposent. Mais libre à vous, puristes, de déguster votre burger avec les doigts. Pensez juste à rincer vos petites mains après avoir mangé si, vous aussi, vous voulez réussir votre salutation royale et être élu-e reine de la soirée d’Hallo-queen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.