À la fois performeur, transformiste et chamane d’une rêverie fantastique, François Chaignaud nous invite, avec Dumy Moyi, à une célébration païenne inspirée des danses sacrées du Kérala, dans le sud-ouest de l’Inde.

dumy moyi credit-odile-bernard-schroder-814x1024Pour Dumy Moyi, son premier solo (dont le titre signifie en ukrainien “mes pensées”), le danseur et chorégraphe, connu pour sa collaboration avec Cecilia Bengolea, est revêtu de somptueux costumes de cérémonie traditionnels dessinés par Romain Brau et interprète tantôt des chants médiévaux, tantôt des mélodies folkloriques espagnoles et ukrainiennes.

 

Dumy Moyi
Les 3 et 4 avril 2018 au Musée des Beaux-Arts de Chambéry (73)

 

Photo © Odile Bernard Schröder

Trackbacks/Pingbacks

  1.  Entretien avec Cecilia Bengolea et François Chaignaud - Heteroclite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.