Les associations de lutte contre le VIH et de santé communautaire lyonnaises organisent le 31 mars une série d’événements en prélude au Sidaction. Les commerces de la rue Pizay et de la rue de l’Arbre Sec se joignent à elles pour cette trentième année de combat contre l’épidémie à Lyon.

À midi ou à minuit, il y a tout ce que vous voulez dans la rue Pizay en ce jeudi 31 mars 2016. Si vous passez rue de l’Arbre sec, c’est une exposition qui attire l’œil : celle que l’on peut voir au bar l’Étoile Opéra, Fils de vie, fils de mémoire. Ce projet est orchestré par les associations FRISSE et Mémoires en chantier ; il donne à voir les créations de femmes et d’hommes atteints du VIH. Le but de ces associations est, à long terme, d’inscrire les actions locales de lutte contre le VIH dans le patrimoine historique de Lyon. À l’extérieur du bar, l’artiste lyonnais Aské fait une démonstration de graffiti (entre 14h et 17h), puis Lézarythmik, une bande d’amis ardéchois, fait résonner (à 18h puis à 19h) des rythmes de batucada – des percussions traditionnelles brésiliennes – dans la rue, avant  de laisser place à Captain Stambolov, fanfare des Balkans.

Le moment qui tient le plus à cœur aux associations est la chaîne humaine autour du pâté de maison à 18h30, pour laquelle 400 participants au minimum sont espérés afin de symboliser la solidarité face au VIH. Pour les remercier, vin chaud et apéro sont prévus à 18h45 et les associations distribueront conseils de prévention et goodies. Enfin, afin de se préparer encore mieux au Sidaction qui commence dès le lendemain, des tables rondes parleront de prévention, de recherche, de dépistage et de réduction des risques.

 

Trente ans de lutte contre le VIH à Lyon, jeudi 31 mars, rue Pizay et rue de l’Arbre Sec-Lyon 2 / www.facebook.com/lyonactionsida

 

Photo : chaîne de solidarité contre le sida un 1er décembre place des Terreaux à Lyon © Hugo Simon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.