Le Sucre célèbre les cultures queers le temps d’un week-end (les 8 et 9 juillet) avec deux soirées et une exposition.

Cet été, le Sucre ne prend pas de vacances et continue à proposer, comme durant le reste de l’année, des rendez-vous festifs et culturels. Outre les soirées, apéros, plateaux artistiques inédits et autres célébrations du football à l’occasion de l’Euro 2016, le club et sa terrasse accueilleront des évènements plus atypiques, dont certains mettront une fois de plus à l’honneur les cultures queer.

Intérieur Queer, mini-festival grand par l’ambition

Dans la lignée du festival Loud and Proud que le Sucre avait accueilli l’été dernier et des incontournables soirées Garçon Sauvage qui s’y déroulent depuis début 2015, le club lyonnais prolonge son engagement en faveur de la représentation des minorités sexuelles sur la scène musicale française. Le festival Intérieur Queer (vendredi 8 et samedi 9 juillet) mettra ainsi en avant les thématiques du genre et du queer, en proposant quelques nouveautés exclusives, comme l’inclassable et mystérieuse soirée Mutante (vendredi 8 juillet). Placé sous le signe de l’élégance, ce nouvel enfant du collectif Plus Belle La Nuit se veut musicalement plus techno et visuellement plus sombre que son aîné, Garçon Sauvage. Cet OVNI festif a pour vocation de rassembler les publics gays et ceux des soirées techno, afin de faire littéralement «exploser les communautés».

Sous un angle plus politique, Le Sucre veut en parallèle porter les théories queer au centre des débats en organisant notamment une exposition autour de la transidentité.

Enfin, en clôture de la 21e Marche des Fiertés LGBT de Lyon, le Sucre organisera un «après la pride» (samedi 9 juillet de 18h30 à 22h30) où l’on pourra se faire coiffer et maquiller avant la Garçon Sauvage, le même soir à 23h.

Le Sucre nous gratifie donc d’une programmation estivale remarquablement colorée et engagée en faveur de la mise en valeur de la culture LGBT, le tout dans une volonté permanente d’ouverture et de découverte, aussi bien musicale que culturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.