Après Violet Kid et Sun, Hofesh Shechter poursuit avec Barbarians (spectacle pour huit danseurs créé en 2015) son travail sur la lumière.

Dans la première partie de Barbarians, Hofesh Shechter sculpte les corps et le plateau à l’aide d’un éclairage jouant sur le clair-obscur. Dans la seconde partie, en revanche, il offre une libération jubilatoire à ses interprètes en empruntant à la danse de club et de rue et en les exhibant avec une profusion de spotlights latéraux qui rappellent plus le cabaret que la danse contemporaine. Un spectacle en deux temps et deux ambiances, donc.

 

Les 4 et 5 octobre à Bonlieu, 1 rue Jean Jaurès-Annecy / 04.50.33.44.00 / www.bonlieu-annecy.com

 

 

Photo © Jake Walters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.