Sur un plateau qui évoque une modeste cuisine andalouse, Patrice Thibaud, acteur vu notamment dans la troupe des Deschiens, illustre dans Franito les rapports complexes entre une mère espagnole possessive et son fils danseur de flamenco.

Sous les traits de cette mama gironde et intransigeante, Patrice Thibaud joue sur les stéréotypes pour offrir un spectacle burlesque qui mêle danse et pantomime. À ses côtés, Fran Espinosa (Franito) assure la partie flamenco. Jouant sur l’antagonisme des deux personnages, sur la lourdeur présumée de l’un et la fluidité de l’autre, les deux interprètes revisitent avec humour la culture ibérique, de Picasso à Don Quichotte, grâce à cette danse traditionnelle qui n’en finit pas de se réinventer. Tendresse et frustration alternent alors sur scène, à l’image des sentiments ambivalents du fils pour cette mère envahissante qui parvient néanmoins à être attachante lorsqu’elle s’élance, maladroite, sur le plateau. Transmission familiale et transmission culturelle sont au cœur de ce spectacle.

 

Mardi 14 novembre 2017 au Château Rouge, 1 route de Bonneville-Annemasse / 04.50.43.24.24 / www.chateau-rouge.net
Mercredi 13 décembre 2017 au Théâtre de Roanne, 1 rue Molière-Roanne / 04.77.71.44.30 / www.theatrederoanne.fr

 

Photo © Jean-Louis Duzert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *