Dans La Famille royale, on rencontre Henry Tyler, détective chargé de trouver pour un client la «reine des putes» de San Francisco.

On ne peut que se réjouir que l’écrivain américain William T. Vollmann soit mis en scène par Thierry Jolivet et le collectif La Meute. Le regard sur la prostitution dont il nous fait part dans ses romans est celui d’un enquêteur. On cherche souvent le vrai du faux. Rien ne paraît sublimé ni romancé. Dans La Famille royale, il sera question de vice et de vertu, avec comme unique moyen d’expression la violence.

 

Les 21 et 22 mars 2018 à la Comédie de Saint-Étienne, 7 avenue du Président Émilie Loubet-Saint-Étienne / 04.77.25.14.14 / www.lacomedie.fr

 

Photo © Simon Gosselin
Illustration © François Roca

 

la famille royale collectif la meute-thierry-jolivet-credit-francois-roca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.