Du haut de ses vingt-quatre ans, Princess Nokia (Destiny Frasqueri pour l’état-civil) pourrait bien incarner la relève du rap féministe.

Inspirée par les riot grrrls, M.I.A. ou Santigold, celle qui s’est fait connaître sous ses anciens noms Wavy Spice et Destiny mêle dans ses compositions niaqueuses punk, R’n’B et hip-hop façon années 90. Princess Nokia viendra défendre sur scène son premier album, 1992, sorti en septembre, et sa musique tout sauf téléphonée qui se fait la porte-parole des femmes et des minorités raciales et sexuelles.

Mardi 24 janvier au Marché Gare, 34 rue Casimir Perrier-Lyon 2 / www.marchegare.fr

Photo © Kacey Jeffers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.