À Lyon, le Couvent des Traboules fête en avril l’anniversaire des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence et prépare un «ressourcement» au mois d’octobre.

Comme tous les ans à Pâques, les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence fêtent leur anniversaire avec, cette année, un concours du plus beau Jésus (ou de la plus belle Marie) organisé par le Couvent des Traboules au Lavoir public. Les Sœurs ont vu le jour à Pâques 1979 à San Francisco pour qu’advienne la paix, la joie et l’amour entre les communautés. C’est un mouvement militant œuvrant pour la visibilité de la communauté LGBTI et pour la promotion d’une sexualité joyeuse et responsable. Il s’implante à Paris au début des années 90.

En 1993, le Couvent de Paris organise le premier «ressourcement» français. Il s’agit d’un espace privilégié de rencontre, de parole, de repos et de réflexion sur leur santé pour les personnes touchées par le VIH. Ce séjour doit leur permettre de faire le point sur leur traitement : tous les patients ne sont pas égaux face à ce dernier et certains le supportent moins bien que d’autres ou rencontrent plus de difficultés à le concilier avec leur vie quotidienne.

C’est également l’occasion pour les participant-e-s d’évoquer les difficultés qu’ils et elles rencontrent dans leur vie personnelle, professionnelle, sentimentale et sexuelle : le VIH reste un sujet largement tabou dans la communauté LGBT et nombreuses sont donc les personnes séropositives vivant « en marge » de celle-ci. Le ressourcement a ainsi pour but de créer une bulle de bien-être et d’écoute, mais aussi d’offrir aux personnes fragiles économiquement l’occasion de partir en vacances quelques jours. La soirée au Lavoir public sera justement l’occasion pour les Sœurs du Couvent des Traboules de promouvoir leur prochain ressourcement, qui aura lieu du 18 au 23 octobre dans «la Maison de vie» de Carpentras, un établissement gérée par la fondation Fight Aids Monaco. Les tarifs vont de 5€ pour les plus fragiles économiquement à 30€.

Un appel à la solidarité

Pour faire vivre correctement ce projet, les Sœurs ont besoin de soutien. On peut les aider en diffusant l’annonce de ce ressourcement dans les réseaux sociaux, associatifs, amicaux ou tout simplement en faisant un don au Couvent des Traboules. Deux semaines seulement après le Sidaction, la soirée au Lavoir sera aussi l’occasion pour les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence d’interpeller les associations, les militants et sympathisants LGBT sur leurs actions séro-solidaires : «quels soutiens, quelles actions concrètes apportons-nous à la lutte contre les discriminations faites aux personnes séropositives, à la visibilité de la séropositivité dans nos actions associatives et dans la communauté ? Combien de manifestations, de moments séro-solidaires affichons-nous?», s’interroge ainsi sœur Lolarosa.

 

Soirée Jésus/Marie, vendredi 7 avril au Lavoir public, 4 impasse Flesselles-Lyon 1 / 09.50.85.76.13 / www.lelavoirpublic.fr
Couvent des traboules, 5 rue Gervais Bussière-Villeurbanne/ 06.84.30.22.71 / soeurlolarosa.spi@orange.fr / couventdestraboules@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.