Inutile d’entretenir le suspense : pour notre chroniqueuse, la réponse à la question « le normcore est-il une mode ? » est clairement non.

S’habiller comme un pré-ado boutonneux dénué de toute vie sociale ne fera pas de vous un esthète de la banalité. J’entends ici ou là des personnes brandir en faveur du normcore l’argument du confort. Mais quand a-t-il été prescrit que la mode devait être confortable ? C’est bien simple : jamais. Et pourquoi pas s’habiller en fonction de la météo pendant qu’on y est ? Hérésie totale. À l’automne, ce sont les feuilles mortes qui tombent, pas nos standards d’exigence. Alors on se ressaisit et on enlève ces vêtements informes censés tenir chaud. C’est pour cela qu’on a inventé le paracétamol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *