Les Célestins accueillent en novembre deux pièces du dramaturge argentin Copi : Eva Perón et L’Homosexuel (ou la difficulté de s’exprimer).

Le metteur en scène d’origine argentine Marcial Di Fonzo Bo s’est lancé en 2000 dans un projet théâtral ambitieux : monter l’intégralité des pièces de son compatriote Copi (1939-1987). Dramaturge gay exilé en France, Copi fréquenta, dans les années 60 et 70, les acteurs les plus marquants du mouvement homosexuel avant de mourir prématurément du sida il y a tout juste trente ans. Les Célestins accueillent en novembre deux de ses pièces, mises en scène donc par Di Fonzo Bo et le Teatro Cervantes, le théâtre national argentin. La première, Eva Perón, est consacrée à la célèbre femme du leader charismatique Juan Perón, icône populaire emportée par un cancer à l’âge de trente-trois ans. Copi fait de ce mythe national argentin une figure ultra-camp, une sur-femme bigger than life, bien avant qu’elle soit incarnée par Madonna dans le film Evita (1996) ! La seconde pièce, L’Homosexuel (ou la difficulté de s’exprimer), dépeint, entre farce et tragique, un triangle amoureux entre des personnages transgenres exilés au fin fond de la Sibérie.

 

Eva Perón et L’Homosexuel (ou la difficulté de s’exprimer), du 16 au 18 novembre aux Célestins, 4 rue Charles Dullin-Lyon 2 / 04.72.77.40.00 / www.celestins-lyon.org

 

Photo : Eva Perón © Teatro Cervantes – Teatro Nacional Argentino

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *