Fauché et léthargique, vous errez dans les rues brouillardeuses de votre quartier que vous ne reconnaissez plus, perdu parmi ces bobos qui auraient pu être vos potes de squat jadis. Votre moral est en chute libre, comme votre solde bancaire. Alors, avant d’appeler le 115 ou votre médecin traitant, pensez à la verrine Subutex, économique et antidépressive, qui boostera votre taux de sérotonine et conciliera le concept oxymorique d’apéritif-dépressif.

Voici la recette de la verrine Subutex, inspirée bien sûr par le désormais célèbre héros éponyme de la trilogie littéraire de l’écrivaine Virginie Despentes, Vernon Subutex

 

Pas chers et antidép’, les ingrédients à se procurer qui font (vraiment) grimper le taux de sérotonine

– un citron (riche en vitamine C. Vous pouvez en acheter une cagette entière et vous en presser chaque matin, c’est bon pour éliminer la 8.6)
– une vingtaine de cornichons (ils contribuent à la fabrication de la séroto et les gens qui en mangent seraient ainsi plus heureux,)
– 100g de hareng fumé (riche en vitamine D et oméga 3, anti-carences émotionnelles)
– un petit bouquet de persil plat (riche en magnésium, qui contribue à la fabrication de sérotonine)
– une poignée d’amandes (même chose)

 

Et à récupérer

– 2 petites pommes de terre
– 2 feuilles de laurier
– 2 gousses d’ail
– 30cl de crème fleurette
– 10cl de vin blanc
– sel et poivre

 

Mise dans l’ambiance

Épuisé-e par vos déambulations (à la recherche de l’épicerie de nuit où effectuer vos courses alimentaires mais où, naguère, vous achetiez votre 8.6) en évitant les bars à chats, les magasins de cupcakes, les sacs en papier kraft et les poussettes en bois, vous avez autant envie de cuisiner que de vérifier si vous avez quatre verres à moutarde transparents et identiques. Rallumez le mégot que vous avez laissé s’éteindre en sortant, enfilez votre T-shirt des Clash, remontez-vous les cheveux et sortez votre économe.

 

Préparation

Épluchez les pommes de terre et coupez-les en julienne avant de les mettre dans une casserole avec l’ail, le laurier et le jus d’un demi-citron pressé. Gardez l’écorce de citron, vous en aurez besoin pour la dernière couche de la verrine. Ajoutez la crème fleurette, salez, poivrez et, à feu-doux, portez à ébullition. Baissez le feu et laissez mijoter une trentaine de minutes. Ôtez les feuilles de laurier, mixez le tout, rectifiez l’assaisonnement et réservez. Coupez ensuite les cornichons et le hareng en julienne et placez le tout dans un bol pour l’assaisonner de la moitié du persil ciselé, de quelques gouttes de citron et d’huile d’olive.

Dans une verrine (ou un verre à moutarde ébréché, inutile de dévaliser le nouveau concept store de vaisselle/déco/jouets en bois du quartier), faîtes une première couche avec la moitié du mélange hareng-cornichon, puis une autre plus épaisse de panna cotta à la pomme de terre. Placez ensuite la verrine au frigo pour la nuit. Et réservez au frais le reste du tartare de hareng-cornichon.

 

Pendant ce temps

Fumez des clopes (sans nécessairement faire brûler des huiles essentielles), faîtes la vaisselle, classez vos ordonnances par thème (anxiolytiques, substituts nicotiniques, médecines parallèles…).

 

Montage de la verrine

Concassez les amandes avec un pilon, ciselez le reste du persil, écrasez l’autre demi-gousse d’ail, zestez le citron et mélangez le tout pour obtenir une gremolata. Sortez votre verrine du frigo, ajoutez une fine couche de hareng-cornichon et la persillade par-dessus.

 

Dégustation

Pour une soirée à thème réussie, restez seul-e avec vos ordonnances, vos clopes et vos verrines ou invitez vos potes dépressifs. Sinon, conviez celles et ceux qui vous ont prêté leur clic-clac cet été pour les remercier et les épater avec votre verrine de hareng-pommes-à-l’huile aussi déconstruite que vos idéaux.

 

 

Vernon Subutex, du 23 au 25 novembre à la Comédie de Saint-Étienne, place Jean Dasté-Saint-Étienne / 04.77.25.14.14 / www.lacomedie.fr

 

Photo © Anne Bouillot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *