Oubliez les barmen, les rugbymen et les infirmiers : la nouvelle profession sexy en 2018, ce sont les poissonniers. Il suffit pour s’en convaincre de se rendre au fish bar de La Maison Pupier aux Halles Paul Bocuse (paix à son âme) ou à La Criée des Monts d’Or dans les nouvelles Halles de la Martinière.

Des bancs de mecs musclés, barbus et tatoués semblent soudainement avoir décidé de frayer au milieu des crevettes et des loups de mer. On a désormais envie de poissonniers hipsters qui sentent la marée et de leurs mains rugueuses d’écaillers qui nous ouvrent la bourriche. Enfilez donc votre plus belle queue de sirène en lamé, ouvrez vos branchies et allez vite vous achetez un kilo de moules : ce moment promet d’être le sel de votre journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *