Le désir sera plus fort que la mort au Radiant-Bellevue. Incandescent et licencieux, c’est un Daho toujours aussi adolescent que nous retrouvons pour sa tournée électrique.

Écorché vif, plus aérien que jamais, Blitz, son onzième opus, est révélateur d’une ambiance post-attentats, sourde, aux aguets et perchée sur talons hauts. On se perd alors volontiers avec Étienne Daho dans un vertige musical qui nargue la mort. L’album renoue avec les racines psychédéliques du chanteur, chères à son cœur, celles de Syd Barret, le saint père des Pink Floyd. En 1997, il confiait sa bisexualité au magazine Têtu. Vingt ans plus tard, le survivant aux yeux qui sentent le cul embrasse ce clair-obscur iridescent, proud and loud.

 

Mercredi 5 décembre 2018 au Radiant-Bellevue, 1 rue Jean Moulin-Caluire-et-Cuire / 04.72.10.22.19 / www.radiant-bellevue.fr

Mardi 18 décembre 2018 à l’Arcadium, 32 boulevard du Fier-Annecy / 04.50.88.38.74

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.