Cela fait dix ans que Thomas Lebrun travaille avec ses danseur·ses, dix ans de discipline, d’émotions et d’amitié qu’il voulait donner à voir sur scène.

Avec Les Rois de la piste, le chorégraphe rendait hommage à celles et ceux qui mettent le feu aux pistes de danse. Sur sa volonté de toujours se renouveler, le chorégraphe convoque Marguerite Duras. Cette fois-ci, Thomas Lebrun se propose de faire advenir la mémoire des corps par un travail exigeant sur ces derniers, accompagné de la musique surprenante de Philip Glass. 

Another look at memory, du 6 au 7 novembre 2018 à la Maison de la Danse à Lyon (69)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.