C’est à partir de la Symphonie inachevée de Schubert que la chorégraphe Maud Le Pladec et le compositeur Pete Harden ont tissé la chorégraphie et la musique de Twenty-seven perspectives.

« Est-ce que je vois ce que j’entends ou est-ce que j’entends ce que je vois ? En d’autres termes, comment regarder la musique et écouter la danse ? » s’interroge la chorégraphe. Maud Le Pladec a imaginé les mouvements de Twenty-seven perspectives comme une pièce autant pour les yeux que pour les oreilles. Dix danseurs et danseuses font se superposer image et son troublant ainsi la frontière entre chorégraphie et musique à partir d’une version revisitée de la Symphonie inachevée de Schubert par le compositeur Pete Harden.


Du 22 au 24 janvier 2019 à la MC2:Grenoble (38)

© Konstantin Lipatov

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.