Avec l’arrivée des beaux jours, les ours sortent de leur caverne et exhibent poils et rondeurs lors de l’élection de Mister Bear AuvergneRhône-Alpes 2019. Présentation des candidats. 


Gil election mr bearGil, 40 ans
 
Quelles sont les qualités pour être un bon Mister Bear ? 
Des qualités d’écoute et sociales et une bonne ouverture d’esprit. Un petit côté fêtard ne gâche rien je suppose. 

Votre rapport au corps a-t-il toujours été placé sous le signe de la fierté ? 
Oui, j’ai toujours été fier de mon corps et je le revendique. Je regrette souvent que les personnes ne s’acceptent pas alors que s’il y a bien une chose avec laquelle il faut faire dans la vie, c’est son propre corps. 

christophe election mr bearChristophe 43 ans 
Quelles sont les qualités pour être un bon Mister Bear ? 
Ouvert d’esprit, jovial, bon vivant… 

Votre rapport au corps a-t-il toujours été placé sous le signe de la fierté ? 
Non, il a fallu que j’arrive à l’accepter tel qu’il est… et l’on ne peut s’accepter, je crois, qu’à travers le regard des autres… et notamment dans les yeux des gens qui nous aiment. 

jeremy election mr bearJérémy, 35 ans 
Quelles sont les qualités pour être un bon Mister Bear ? 
Les qualités pour être un bon Mister Bear, c’est avant tout être fier de son corps, savoir faire la fête et rester naturel. Ce n’est pas revendiquer juste une image, mais porter les valeurs d’une communauté, sans pour autant se prendre la tête. 

Votre rapport au corps a-t-il toujours été placé sous le signe de la fierté ? 
Non, j’ai mis du temps à accepter mon corps, j’avais du mal à me regarder tel que j’étais. Le milieu bear m’a permis peu à peu de me libérer de ces complexes. 

damien election mr bearDamien, 27 ans
Quelles sont les qualités pour être un bon Mister Bear ?   
Être un nounours dans l’âme, apporter un maximum de positif autour de nous et de réconfort, s’amuser au maximum. Montrer que peu importe si l’on est gros, gras, mince, avec des poignées d’amour, poilu ou non, grand ou petit… nous sommes ce que nous sommes. 

Votre rapport au corps a t-il toujours été sous le signe de la fierté ?   
Au début je détestais mon corps et j’ai appris à l’aimer. Ensuite j’ai appris que le regard des autres n’était pas le même qu’à l’époque de ma scolarité. Donc oui maintenant je peux dire que j’aime être comme je suis et j’en suis fier. 

manu election mr bearManu, 43 ans
Quelles sont, selon vous, les qualités pour être un bon Mister Bear ? 
Déjà assumer son physique, car c’est par lui que nous sommes stigmatisés. La grossophobie est une réalité et le monde gay l’exacerbe. C’est un peu les mêmes injonctions à la minceur et à la jeunesse que subissent les femmes. Un Mister Bear doit être militant. Et fédérateur. Le drapeau bear s’appelle le Brotherhood flag. La fraternité, c’est ce qui doit guider un Mister Bear. 

Votre rapport au corps a-t-il toujours été placé sous le signe de la fierté ? 
Non, je suis très complexé. J’ai été harcelé à l’école. C’était chaud d’être traité comme le gros pédé intello de service. L’internat, c’était pas cool… Ça marque beaucoup. Donc je flippe à mort de devoir passer sur scène. C’est un gros challenge… 

 

Élection Mister Bear Auvergne-Rhône-Alpes 2019, organisée par GRRRnoble Bear, le 23 mars à La Bobine, 42 boulevard Clemenceau-Grenoble 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.