Du 19 au 22 avril, l’association omnisport CARGO organise le tournoi Tigaly. Pour cette édition 2019, les quatre jours d’événements sportifs et festifs se clôtureront par une soirée au Transbordeur le dimanche.

Les enceintes sportives restent encore trop souvent le lieu de l’expression décomplexée des LGBTphobies. Il suffit pour s’en convaincre de se remémorer les chants homophobes entonnés par des supporters le 17 mars dernier lors du match de foot opposant le PSG à l’OM. Ou encore de constater le faible nombre de sportives et de sportifs de haut niveau à avoir fait leur coming-out, donnant par là-même une vision biaisée de la présence LGBT dans le sport.
C’est pourquoi le travail des associations sportives LGBT est primordial, parce qu’elles offrent des espaces safe aux personnes désireuses d’exercer une activité physique mais aussi parce qu’elles permettent de combattre un certain nombre de préjugés, en composant des équipes mixtes par exemple, ou en se montrant hétéro-friendly. À Lyon, c’est le cas notamment de l’association omnisport CARGO. Au-delà des activités sportives qu’elle propose toute l’année à ses adhérent·es, CARGO organise depuis 2007, tous les deux ans lors du weekend de Pâques, un grand tournoi sportif, nommé Tigaly. 
Pour son édition 2019, le tournoi accueille quelques mille participant·es, de tous niveaux, venu·es de France et de l’étranger qui s’affronteront dans pas moins de sept disciplines (badminton, football, handball, running, natation, squash et volleyball). Dix sites de l’agglomération lyonnaise abriteront les compétitions qui se dérouleront sur deux jours complets. Enfin, la manifestation, qui dure quatre jours en tout,  sera aussi l’occasion de prendre part à quelques événements festifs en marge des podiums.  

Tigaly 2019, du 19 au 22 avril dans l’agglomération lyonnaise / www.tigaly.com 

Page facebook : facebook.com/Tigaly

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.