Alors que l’on scrutait le net à la recherche des dernières tendances (aka qu’on trainaît sur Facebook), a surgi sur l’écran complice de notre procrastination un lien vers un morceau de 1972 interprété par une certaine Ann Sorel dont on n’avait absolument jamais entendu parler : L’Amour à plusieurs.

Il y est question d’un groupe d’ami·es qui finit par partouzer sur le canapé au lieu de prendre un verre comme prévu. On pense alors à Pensiero stupendo (1978) de Patty Pravo où la chanteuse italienne envisage un plan à trois avec une invitée et l’être aimé·e. Ou encore au Temps est bon (1969) d’Isabelle Pierre et à la rafraichissante liberté de ton de ces chansons. Puis on réalise qu’on vient de se griller un thème pour notre nouvelle rubrique « L’enjeu de la playlist ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.