Eun-Me Ahn, l’enfant terrible de la danse coréenne signe son retour sur les scènes françaises avec North Korea Dance, une ode à la Corée réunifiée. 

Dans sa précédente trilogie, la chorégraphe sud-coréenne Eun-Me Ahn faisait successivement danser toutes les générations de son pays. Avec North Korea Dance, elle explore les évolutions de la danse, issue du même folklore traditionnel, dans les deux Corées. En creux, c’est un regard sur les dissensions politiques des deux pays que suggère l’artiste, au-dessus desquelles elle souhaiterait construire un pont de réconciliation à travers l’énergie libératoire de la danse. 

Les 17 et 18 mars à la MC2:Grenoble, 4 rue Paul Claudel / www.mc2grenoble.fr

Le 3 avril au Théâtre de Villefranche, place des Arts / theatredevillefranche.com

Du 14 au 17 avril à la Maison de la Danse, 8 avenue Jean Mermoz-Lyon / www.maisondeladanse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.